Éducation par les pairs

Éducation par les pairs

«Sans pères ni repères les groupes de pairs créent des repaires.» (Bruno Etienne)

Les pairs désignent des individus ayant des caractéristiques communes, telles que le sexe, l'âge, l'ethnie, les centres d'intérêt, les loisirs, les aspirations... Ce concept fait le plus souvent référence aux groupes d'âge, et plus spécifiquement aux groupes d'adolescents dont les membres sont étroitement liés par une culture de jeunesse.
 L'éducation par les pairs repose sur l’idée qu’un message délivré à un jeune par un autre jeune peut être plus crédible et efficient que celui proposé par les figures représentant l’autorité. Elle postule que les groupes de pairs ont une grande influence sur l’évolution et le développement des jeunes en tant qu’instance fondamentale de la socialisation ; que les jeunes ont l’immense capacité d’influencer les sociétés dans lesquelles ils vivent ; que chaque individu est à la fois élève et professeur dans un système d’éducation efficient ; mais aussi que la formation est une forme d’action sociale. Ce processus a donc une indéniable utilité sociale, en permettant aux jeunes de traiter de sujets qui les concernent au quotidien (lors de forums par exemple), en facilitant la résolution des problèmes et en offrant la possibilité aux autres générations et aux figures d’autorité de mieux comprendre le point de vue des jeunes. Le manuel « Domino » élaboré par le Conseil de l’Europe en 1996 vante largement les mérites de l'éducation par les pairs :

  • « Les jeunes sont les principaux experts de ce qu’ils vivent en tant que jeunes. Ils ont une perspective privilégiée sur les thèmes qui concerne la jeunesse et peuvent souvent faire en sorte que les choses changent. »
  • « Ils acquièrent un rôle de modèle vis-à-vis de leur groupe de pairs et prouvent aux autres qu’il existe différentes manières de maintenir une communication efficace. Ils parviennent à cela en organisant des ateliers d’animation ou des jeux, à travers la musique et les médias, lors de discussions ou via les histoires qu’ils racontent. »
  • « Lorsque les ressources sont limitées et qu’un grand nombre de personnes souhaite avancer, les groupes de pairs peuvent avoir un effet de « multiplicateurs ». De tels programmes créent des effets en cascade, un changement au sein d’une communauté locale. »
  • « Grâce à du soutien et à des encouragements, les jeunes peuvent réussir à gérer le processus éducatif et l’échange d’informations. La réussite dépend de l’environnement dans lequel le programme est mis en action. L’éducation par les pairs peut encourager d’autres jeunes à participer aux programmes d’éducation formelle ou informelle. » (Domino Manual. Strasbourg : Conseil de l’Europe, 1996)

L’éducation par groupes de pairs donne donc la possibilité aux jeunes de traiter de manière concrète les problèmes qui les affectent. Le processus d’éducation par les pairs permet aux jeunes de prendre des responsabilités vis-à-vis de ces problèmes, de devenir acteurs et modèles du changement, de développer des compétences de « facilitateur » de la discussion, de soutenir le travail des professionnels de l’éducation, de permettre aux adultes de leur manifester de la confiance et de mieux comprendre leur point de vue. En ce sens, l'éducation par les pairs permet d'améliorer les processus participatifs au sein de la société.

Contact

4motion a.s.b.l.
10, rue du Commerce
L-4067 Esch/Alzette
Tel +352 26 54 05 24

info@4motion.lu

Vos besoins

4motion accompagne des acteurs sociaux (associations, institutions, communes, établissements scolaires ou extra-scolaire,...) très divers pour mettre au point des projets sur mesure, en fonction de vos besoins et de vos attentes. Brainstorming, co-création, accompagnement : nous ferons notre possible pour concrétiser vos idées et vous aider à passer à l'action par des processus participatives dont nous pourrions intervenir à travers l'accompagnement, la modération, la formation ou la gestion de projets.

User login