4motion partenaire d’un projet européen avec l’Académie de Versailles





 

 

 

 

 

 

 

Article original: http://id6tm.org/id6-partenaire-dun-projet-avec-lacademie-de-versailles/

Reconnaître les compétences transversales en lien avec l’employabilité et les certifications (RECTEC)

 

La reconnaissance des compétences transversales pour accéder aux qualifications et à l’employabilité durable se heurte aujourd’hui à une multitude de répertoires, qui croisent les compétences dites de base et les compétences clés. Marquée par les compétences dites « de base » renvoyant souvent à une logique de savoirs de base – lire, écrire, parler, comprendre, calculer -, cette entrée peut empêcher d’adopter une véritable approche par compétences. Nos priorités s’orientent vers l’élaboration d’un référentiel commun des compétences transversales graduées par niveaux de maîtrise. Ces niveaux de maîtrise prendront en compte ceux du Cadre européen des Certifications (CEC), ceux du Référentiel européen des e-Compétences 3.0 et ceux du Cadre européen commun de références pour les langues (CECRL), et de l’Agenda européen pour la formation des adultes (AEFA) ERASMUS+

 

Trois principes structurants

1. la prise en compte des travaux de l’AEFA France (Agenda Européen pour la Formation des Adultes),

2. l’articulation avec les référentiels « compétences de base » et « compétences clés » utilisés dans les trois pays francophones partenaires, notamment la France, la Belgique et le Luxembourg,

3. la prise en compte de la parole des bénéficiaires finaux, à savoir les organismes chargés de l’orientation-évaluation-formation des publics sortis du système sans diplôme ou très peu qualifiés et les personnes elles-mêmes – jeunes de 16 à 25 ans et adultes de plus de 26 ans en recherche d’emploi pour des raisons multiples (chômage, sociétales, licenciement économique ou reconversion subie pour des raisons personnelles comme un handicap).

 

Les axes de travail

1. Elaborer un référentiel commun de compétences transversales, issu des référentiels utilisés par les partenaires, gradué et calibré par niveau de maîtrise des compétences. Les paliers de progression seront mis en correspondance avec le Cadre Européen des Certifications ;

2. Formaliser des démarches d’évaluation variées selon des usages différenciés – orientation, accès aux certifications, formation ;

3. Construire et diffuser un guide d’utilisation du référentiel adossé aux démarches d’évaluation.

 

Les deux aspects innovants

Le calibrage des compétences transversales par l’établissement d’échelles de « niveau de maîtrise », à l’image du Cadre Européen Commun de Référence pour les Langues (CECRL) d’une part, la mise en correspondance de ces niveaux de maîtrise avec ceux du Cadre Européen des Certifications (CEC) et les exigences des métiers et secteurs professionnels correspondant aux premiers niveaux de certification, d’autre part. La reconnaissance des compétences partielles émerge comme objet innovant.

La contextualisation des compétences transversales au niveau professionnel rend complémentaires tous les répertoires de compétences clés et de base circulant dans les espaces francophones européens et induit une imbrication innovante par la mutualisation des multiples projets et dispositifs – instructions de base, alphabétisation, compétences clés.

 

1ère réunion à Versailles

La 1ère réunion du comité national et scientifique s’est déroulée les 19 et 20 décembre 2016 à l’Académie Versailles.

Au programme: étude de 20 référentiels identifiés par les membres du consortium, échanges autour des différents courants théoriques afin de produire une définition stabilisée des compétences transversales. Premiers travaux sur les processus de graduation des compétences notamment basés sur le CECRL et l’AEFA.

Le groupe se retrouve à Bruxelles en février puis en juin au Luxembourg

 

Les membres du partenariat

Le projet rassemble le porteur de projet :

  • le Groupement d’Intérêt Public (GIP) et la Formation Continue et Insertion Professionnelle (FCIP) de l’Académie de Versailles (Fr),
    • personnes mobilisées : Mariela DE FERRARI/ Joëlle POCHELU

et les partenaires des trois pays :


Contact

4motion a.s.b.l.
10, rue du Commerce
L-4067 Esch/Alzette
Tel +352 26 54 05 24

info@4motion.lu

Vos besoins

4motion accompagne des acteurs sociaux (associations, institutions, communes, établissements scolaires ou extra-scolaire,...) très divers pour mettre au point des projets sur mesure, en fonction de vos besoins et de vos attentes. Brainstorming, co-création, accompagnement : nous ferons notre possible pour concrétiser vos idées et vous aider à passer à l'action par des processus participatives dont nous pourrions intervenir à travers l'accompagnement, la modération, la formation ou la gestion de projets.

User login